Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 21:45

Bonjour à tous,

 

Je vais faire une série d'interviews, intitulé POURQUOI ?

Le point commun des interviewés est qu'ils seront tous joueurs de SNGhu, qu'ils seront tous bien évidemment gagnant à cette variante, mais pas forcement des stars.

Le but étant pour tout le monde de découvrir le parcour de joueurs gagnants, memes modestes (celà reste une minorité dans les joueurs de poker) , et de mettre en lumière notre passion à tous, le SNGhu.

 

Je poserais la plupart des questions, tout en ajoutant celles des lecteurs du forum PK2P.

 

J'ai choisi CHRIAK pour ce 1 er episode, car il a accepté de jouer le jeu, et qu'il est 1 er au leaderboard PK2P consultable ICI, depuis le debut de l'année.
Tout est orienté SNGhu si rien de précisé bien sur.

Les résultats du jeune homme en SNGhu sur pokerstars ( il joue aussi sur Fulltilt)

chriak.png

 

1- Peux tu te presenter (ton age, depuis quand tu joue, ton parcours rapide, le niveau ou tu joues , ou tu habite etc..)

24 ans. J'ai commencé à jouer il y a 3 ans. D'abord en cash 6max, et aussi HU où je jouais en 3/6 avec genre 2000$ de BR... pendant 1 an!! autant dire que j'ai perdu au poker pendant 1 an (multiple brokage) sans jamais me renseigner sur le bankroll managment ou quoi que ce soit d'autre. Passant de pacific poker à winamax, puis aussi d'autre site où je pouvais ramasser un quelconque bonus :), en jouant par ci par là quelques mtt mais une particulière attirance vers le HU. Jusqu'en Mai 2008 où j'ai découvert les hu no blind increase. Après avoir perdu les 2/3 premiers, j'ai observé les gagnants et ensuite ma stratégie était toute faite: jouer très très serré et envoyer les jetons en étant max, ne jamais abandonner une game même à 20:1 puis attendre que l'adversaire tilt et fasse allin PF chaque main en attendant 88+ pour call, et ça, même en 222$ ça fonctionnait. Toujours avec 5/7 Buy In de BR malheureusement. Je me servais de cet argent pour jouer les MTT pendant 5/6 mois où je crois avoir trouvé le style gagnant dans les 100$ freezout et 50$ rebuy par exemple.
Puis en Avril 2009 j'ai commencé à jouer les HUSNG 110$ où j'ai tout de même dû respecter le bankroll managment et en restant concentré sur cette discipline depuis. J'ai rencontré un joueur online avec qui je suis devenu ami et on a évolué ensemble, en échangeant nos avis et stratégies. Avec un boulot à côté, je ne pouvais plus trop jouer les mtt, et le CG restait toujours synonyme de tilt pour moi :(

Pour les HUSNG que je joue, je détaille un peu plus:

110$ je bat facilement la limite
220$/330$ des hauts et des bas, encore trop de tilt de ma part, je ne suis pas satisfait de moi sur ces limites. C'est la raison pour laquelle depuis le mois de Mai je rejoue exclusivement ces limites et me suis fixé un challenge: atteindre les 8% de ROI sur un échantillon significatif de 300/400games.
550$ que j'ai attaqué trop tôt avec un beau -10%ROI. Le tilt et des adversaires bien meilleurs (que moi ou pas), ça peut faire des swings assez violents. Je pense aujourd'hui battre cette limite mais mes récents shoot ne se sont pas très bien passé alors je prends mon temps.

200/300$ je suis très à l'aise à ces limites et je ne rencontre pas d'adversaires qui me dominent totalement donc c'est très satisfaisant.
500$ le tilt m'a fait mal jouer ces dernières temps mais je m'y sens bien aussi
1000$ même si 90% des regulars ne me jouent pas (respect réciproque) quelques bon joueurs me rendent la vie dure, c'est pourquoi j'ai redescendu de limite. J'ai beaucoup joué contre un meilleur joueur que moi, mais -35%ROI ne justifie pas seulement qu'il joue mieux, il run aussi super hot et ça a affecté pas mal mon moral. En contrepartie, pas mal de mauvais joueurs viennent et je reste gagnant grâce à eux.

Je me rappelle que Camile m'avait dit un jour qu'un ROI représente les parties où on joue parfaitement mais aussi où on tilt et où on fait n'importe quoi, il a raison, mais si j'évite les rematchs contre certains joueurs à ces limites, je sais que 10%ROI est tout à fait accessible voire plus pour certains autres très bons joueurs.

Je vis actuellement dans le sud de la France.

2 - Pourquoi tu shove 30 BB avec JJ quelque soit le joueur en face ?


Euuhh, parce que c'est toujours ev+... :)Il y a des choses que je n'arrive pas à expliquer mais désormais que j'ai +10000 games d'expérience je sais que c'est toujours profitable. Mais j'ai pas dit que c'était le plus profitable. Je ne suis pas le genre de joueur à étudier en profondeur les maths et statistiques (sûrement un de mes leaks d'ailleurs) où à me casser la tête à jouer un poker parfait, je sais que c'est profitable alors je shove.

3 - Pourquoi tu ne joues pas plus de Live event ?

En fait ta question devrais être "pourquoi tu ne joues PAS de live event" car je n'en ai joué qu'un seul jusque là :) Juste parce que lorsque je travaillais à Paris l'année dernière, je ne connaissais personne avec qui jouer ces tournois live qui rendent les choses bien plus conviviales. Et puis, gagner derrière son ordinateur, dans son fauteuil, avec de la bonne musique derrière, c'est plutôt pépère aussi ;)et plus profitable aussi. Mais je compte être à Vegas 15jours pendant les wsop donc je jouerai quelques petits tournois live forcément ;)

4 - Pourquoi tu shove A10 avec 17BB et pourquoi tu call un shove avec A10 à 17 BB ?

Humm, je te renvoie à la question 2 - mais d'ailleurs ce n'est pas la limite de mes ranges haha...

5- Pourquoi tu dis qu'on peux avoir un ROI de 10 % jusqu'en regular 1k ? c'était une blague ?

Non, non, c'était pas une blague. Il y a quelques joueurs qui le prouvent.

6 - Pourquoi et de quelle maniere il y a une grosse difference entre des sngHU 50$ et 500 $

Dans l'ordre:
- Le fait qu'un regular soit installé à une limite pendant longtemps crée un historique (sur sharkscope par exemple) mais aussi parce qu'entre regular, on s'est tous joué au moins 2/3 fois et on préfère passer 20mn avec 10% à la clé contre un random player plutot que 2% à jouer entre nous. Par exemple, si je vois un reg de hu 50$ assis à 500$ ça dépend de mon état d'humeur mais je vais normalement m'insta SIT pour lui faire comprendre qu'il n'est pas chez lui ou en quelques sortes protéger mon territoire ;-). Encore plus sur ps que fulltilt où plusieurs joueurs peuvent attendre sur plusieurs tables. Le truc c'est: Tu te rends compte tous les regulars que doit jouer un random player pour faire sa "place" à une limite pour qu'on le laisse tranquille. Généralement, ils se brokent ou se démotivent avant d'atteindre le but !! Surtout que certains regs sont bien PLUS coriace que moi pour défendre leur gagne pain ;)
- La bankroll et le fait d'être habitué à la limte: pas de pression financière de notre part. On peut jouer plus large surtout quand arrivent les blinds élevées.
- A l'opposé, le joueur en face sera souvent scared money ou trop loose (quand on se dit qu'il faut modifier son jeu aux limites plus hautes)
- Il y a quelques coups/situations "clés", comme par exemple forcer ses semi-bluff qui feront toujours gagner quelques jetons supplémentaires à un reg 500 face à un reg 50.

7 - Pourquoi tu vis aux Etats Unis ?


Pour apprendre l'anglais. Ayant quitté mon boulot, je me réoriente en quelques sortes. Je ne reprends pas les études entièrement mais je suis une formation à la rentrée. Et il faut dire que ça m'arrange pas mal ces temps-ci côté législatioin...

8 - Pourquoi jouer en pensant juste à son ROI ,est le plus important ?

Juste pour pas laisser le tilt t'envahir. C'est un moyen pour te rassurer, pour te dire que même si tu as une session perdante, tu es toujours gagnant sur le long terme.

9 - Pourquoi, alors que tu tourne à 23 % de roi en 50$, tu joues en 200+ avec 5% de ROI ? L'Ego du joueur de poker ?


Ahh bon, j'ai 23%? ;)l'échantillon ne doit pas être représentatif. Je ne pourrai pas excéder 15% sur le long terme je pense alors choisir à jouer 110$ à 7% ou 55 à 14%, je choisis 110$ pour le rakeback. Et selon le challenge que je me suis fixé, je pense que 8% à 220$ est très réaliste alors je persiste sur les 220$ avant d'aller aux 550$. Sans devenir le dieu du poker (je laisse ça à trezzer), un 5% aux 550$ m'irait parfaitement. Je me refocalise sur les turbos pour le rakeback: mon objectif à long terme est d'arriver à décrocher la Porsche à la fin de l'année, et peut-être le statut SNE par la même occasion. 8-)
Et de manière plus générale, je joue aussi pour devenir meilleur, il faut monter pour ça. Aussi, il y a toujours une part d'égo.

10 - Pourquoi le poker n'est pas ton métier ?

C'est un hobby qui me plaît (et me sert) beaucoup jusque là. J'ai pu et je continuerai à jouer pas mal de volume jusqu'à la rentrée. Après, je ne sais pas. J'ai d'autres projets qui peuvent m'amuser encore plus.

11 - Pourquoi tu joues autant (plus de 760 HU par mois de moyenne en 2010 ) ?

Comme je l'ai dit plus haut, j'ai pu consacrer cette année au poker, sans être trop excessif non plus.

12 - Pourquoi tu en es arrivé là et pas d'autres qui sont aussi très bons ? Qu'est ce qui fait la difference entre 2 tres bons joueurs dont l'un joue en HS et l'autre est broke ?

Ça c'est dur, il faudrait que je sache pourquoi le joueur virtuel dont tu me parles est broke ;) Mais il faut dire que j'aime être libre et faire ce que je veux quand je veux, et l'argent offre cette possibilité. Le poker offre cette possibilité. Peut-être que je suis plus motivé par l'argent que d'autres.. Voilà la partie compliquée:
J'ai souvent (sauf dans les tilts) gardé à l'esprit que je jouais pour de l'argent et que je me devais de jouer bien. D'un autre côté, j'ai toujours fait la différence avec l'argent que je peux voir dans mon cashier et l'argent que j'utilise pour acheter ma baguette par exemple. Il faut arriver à se détacher pour ne pas avoir un "coup de chaud" après une défaite ou un bad run, en profiter si on est face à un joueur scared money, mais garder à l'esprit qu'on a quand même de l'argent en jeu et à tout prix éviter les phrases du type "allez je paie perdant mon tapis juste pour voir" ou "1seul hu mal joué sur les 8 de ma session" ou "allez c'est mon seul bluff pourri de la partie" etc etc...

13 - Pourquoi "Chriak" ? (1er degré:))

Juste une mélange des lettres qui constitue mon nom/prénom.


14 - Pourquoi t'es repassé au 200$ ?

Reprendre des bases solides et pour augmenter le volume à l'avenir (statut SNE)

 

15. Comment as-tu appris le sng HU?

Avec un joueur que j'ai rencontré à 110$, on s'est motivé mutuellement, on a fait pas mal de hand history ou session mikogo. Sinon, je me rappelle aussi que l'abonnement chez husng.com m'a beaucoup aidé aussi.

16. Quel conseil donnerais-tu à un débutant en SNG HU?


Solide bankroll managment. Et ne pas monter trop tôt (pour les raisons que j'évoque plus haut) sans quoi on se décourage assez vite. Il faut aussi jouer les bons joueurs pour évoluer sans se les mettre sur le dos non plus ;)

17. Utilises-tu le donk bet? si oui dans quel circonstance?


Je l'ai utilisé, 75% en étant max et 25% avec air, mais maintenant je tends à l'éliminer de mon jeu.

18. Est-ce que tu multitable? pourquoi?
Oui je multitable, même si je ne suis pas un expert c'est plus profitable. Et aussi, si je ne fais rien à côté, on s'ennuie sur une seule table. Mais je vais pas plus loin que 3 tables (avec 2 turbos). Ou alors avec des mtt à côté mais l'action étant tellement rare que ça ne compte presque pas :D

19. Avec quelle bankroll joues-tu les 220$?
Là j'ai 70 Buyin en 220$ ce qui est plus que extra nit, mais c'est parce que je continuerai à m'asseoir face à des joueurs faibles que je vois assis aux limites au dessus.
20. Tu joues sur quel type d'ordi ? Et avec quelle installation ? taille de l'ecran (ou des ecran) résolutions...
Je joue sur un macbook 13"

21. Tu dis que tu écoutes de la musique... Quel type ? Est-elle différente selon ton humeur ?
Plutôt Rock, rock indé... Ca m'aide aussi à surmonter le tilt ou juste les périodes de démotivation, plus fréquentes. Ca compense, comme le sport, les amis ou les sorties... Ca permet aussi de faire des pauses, comme regarder des séries, ou des vidéos de poker.

22. Tu fais des sessions de quelle durée ? Aléatoire ou fixé ?
En husng, rarement plus de 4 h. Un rythem de 5 h/jour, 2 h le matin, 3 h le soir, j'aime bien.

23. Stop loss ou pas ? Stop win ou pas ?

Ni l'un ni l'autre. En général, quand je perds, j'ai tendance à continuer si je me sens toujours ok. Mais, arrivé à 4 games perdu contre le même joueur, je decline généralement.
 
24. Dans ta courbe, pourquoi tu as l'air de win + en proportion dans les premiers 1000 games que par la suite? Good run? Changement de variante?

Je jouais en  no blind increase, on peut avoir 30% de ROI, mais ces 1000 games, j'ai mis 7mois à les jouer !!
 
 
Merci à CHRIAK de s'etre prété au jeu.
J'espère que ce format vous interesse, et je suis preneur de vos idées, des questions que vous aimeriez voir pour les prochains joueurs interviewés etc...
 
 A bientôt pour l'épisode 2.
Vous pouvez suivre la suite de ces questions sur ce post de PK2P, ou les pourquoi ? continuent pour CHRIAK.
 
Nantais
 
 
Repost 0
Published by Nantais - dans Interview
commenter cet article
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 16:22

 

Voici la réponse de Yann Le Dreau, la caution technique de "Duel au delà du hasard", dont j'avais commenté le livre ICI.

 

Je le remercie très sincèrement de s'etre prété au jeu du question réponse.

Yann,  c'est avec plaisir que je ferais une serie de HU contre toi si tu as l'occasion de venir en Bretagne.

 

Voici sa réponse ;

 

 

Bonjour Nantais,

J'écris actuellement un livre sur la théorie avec / pour Alexis Beuve et le HU est l'un de mes chapitres. Je ne peux me vanter d'avoir un background de 500Khands de HU donc ma vision des choses est aujourd'hui plus théorique que pratique. Etant assez "mordu" dans ce domaine, j'aime beaucoup échanger sur les points de vue et je te remercie de ton retour. Voici les réponses à tes remarques, note que je comprends que l'on puisse ne pas adhérer complètement au discours :

« Voici 2 points sur lesquels je vais réfléchir car je ne suis par forcément d'accord à priori ; (stratégie contre Random Player

 

        1- Bouton préflop ; Le limp est proscrit sauf à inciter un joueur trop serré à jouer post-flop ou à limiter sa fréquence de 3-bet. Je pense que c'est trop restrictif, contre un joueur calling station et mauvais celà permet aussi de controler la taille du pot.

Je suis d’accord. Cependant, si je limp avec une main moyenne (avec laquelle je ne toucherai pas assez un bon jeu) pour contrôler le pot, je dois le faire aussi avec de bonnes mains sans quoi je deviens exploitable et je me fais 3-bet tout le temps. Je peux pas raise avec le haut de mon range et limp avec le bas de mon range (et fold avec le botton 20%). Donc si je limp avec des mains moyenne (faible showdown value (SD-)), je dois limper avec des mains à forte showdown value (SD+). Ca plus le limp pour diminuer la fréquence de 3bet fait que je serai amené à trop limper à mon goût. Je préfère raise pour la value et faire grossir le pot en position et raise en bluff (lol qd on sait le range de call de la BB) et profiter de la position post flop.

Ce que je dis vaut plus pour le sit ‘n go one shot mais serait moins pertinent en cash game face à un reg, évidemment, où je devrais pouvoir limp avec 100% de mon range (genre 2-2) pour représenter un brelan sur un pot limpé et un board A-K-2-J-6.

Le terme « proscrit » est un peu fort, j’en conviens.

 

 

2 - Grosse blinde préflop ;   Si le bouton relance 80% de ses mains, nous irons voir le flop 60% du temps. A priori ces 60 % me paraissent très élevés OOP, et je suis très étonné que celà soit EV+ sur les HUsng standard online contre un joueur correct lambda. (je vais vraiment travailler ce sujet pour moi)

Considérons 4 cas :

Cas 1 BTN raise 80% / BB call 60%

Cas 2 BTN raise 80% / BB call 40%

Cas 3 BTN raise 60% / BB call 60%

Cas 4 BTN raise 60% / BB call 40%

Plaçons-nous du côté de la BB et regardons l’EV préflop (comme si le coup s’arrêtait préflop).

Quand bouton fold, EV(BB) = + 1,5 bb

Quand bouton raise et BB fold, EV(BB) = 0 (question de curseur, dire EV(Fold) = -1bb ne change pas le résultat final

Quand bouton raise (3bb) et BB call, EV(BB) = 3xe – 2x(1-e) = 5 e – 2    

e = équité de ton range vs range du vilain

Tu arrives à :

EV cas 1 = 0,61 bb

EV cas 2 = 0,57 bb

EV cas 3 = 0,78 bb

EV cas 4 = 0,77 bb

 

Ici, je considère que EV(Fold) = 0. Si on considère que EV(Fold) = -1bb, il faut enlever 1bb à chaque EV calculée. Question de curseur.

 

Conclusion : si je considère l’EV préflop, j’ai plus intérêt à être dans le cas 1 que dans le cas 2. Si bouton open raise 80%, mieux vaut call 60% que 40%. Mais l’intérêt n’est pas vraiment là. L’intérêt est que bouton réduire sa fréquence d’ouverture de 80% à 60% car cela va augmenter mon EV. A ce moment là, BB passera de 60% à 40% sans impacter son EV préflop mais surtout, il est préférable de jouer oop post flop avec son top 40% que son top 60%.

Je n’ai pas pris la peine de développer ce point car il y en a d’autres qui méritent autant d’éclaircissements et je n’aurais pas fait que 7 pages ;-)


Au plaisir de te lire,


Yann Le Dréau
VINTAAGE
Shop : www.pokeriswar.fr

Repost 0
Published by Nantais - dans Technique
commenter cet article
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 15:13

Presque un mois sans poster, c'est pas serieux.

 

Pour résumer depuis le 23 avril que c'est-il passé ? ;

 

Sng HU ;

 

90 SNG 58.3 % de victoires, soit 10 % de ROI. soit 225 $

18 MTT 18 % de ROI mais - 73 $

Cash Game ; J'ai du perdre dans les 150 $

 

Donc un  mois break even, ou j'ai du m'endormir, vraiment, sur au moins 6 MTT sur 18 .............et je n'ai pas pu faire un satellite a 25 $ pour lequel j'étais qualifié. j'en ai donc joué 11 sur 18 inscrit.

 

 

Oui je sais, c'est nul, mais je n'ai vraiment pas beaucoup de temps pour moi et je m'inscrit parfois à minuit pour un MTT et je m'endors..

 

Après 2 mois 1/2 sur cette room je dois dire que le niveau est vraiment moins bon que sur PS. Heureusement pour moi vu mon implication (voir ci-dessus).

 

Le temps, le temps.... Je suis vraiment frustré de ne pas jouer plus et dans de bonnes conditions.

 

J'ai proposé aussi de faire une serie de questions pour les regs de PK2P, mais je n'ai pas le temps. Donc au lieu de mal le faire , je repousse.

 

Notre passion a tous est vraiment chronophage, même le Sng Hu pour lequel vous savez que j'ai une attirance particulière, me pose problème. Car je ne peux pas m'asseoir et me dire que je vais en faire 1 ou 2. Cette variance doit vraiment se sentir sur un sample assez large. (un peu comme jouer au foot 10 fois 5 min, n'est pas pareil qu'une fois 50 min).

 

Donc pour résumer encore, ce mois ci aura été un mois vraiment pas sérieux à tous les niveaux (CG en NL 100 mode lagtard, 1MTT sur 3  en dormant devant le PC, pas de volume en sngHU...). Malgré tout je fini even.

Je suis pas sur que le mois qui viens sera mieux, en terme de conditions de jeux.

 

Parfois je vous envie, vous, étudiants boutonneux qui grindez dans votre chambre chez vos parents, en ayant pour seule préoccupation de savoir si charles a bien prévu les glaçons pour le tonus de jeudi soir  :)  (je plaisante bien sur).

 

Je fini cet article pour mettre un peu en lumiere 2 grinders Francais de SNG HU dont personne ne parle jamais , mais qui ont un réel talent ;

 

CHRIAK ;

 

chrik.png

 

Et Kevinokocha2 ;

 

kevin.png

 

Bravo messieurs vous etes très bons, et très agréables à lire également.

 

Chriak est d'accord pour une serie de questions qui va s'appeler pourquoi ?, j'espere pouvoir la faire bientôt.

 

Nantais, en mode, je m'inscris à des MTT en dormant.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 02:45

Session de ce soir

 

9 matchs

5w/4l

 

dans le lot j'ai donné une partie (nul) et je n'ai pas su suivre mon plan de jeu contre un joueur que je cernais parfaitement (la fainéantise au poker ça fait perdre).

 

Ce qui est rassurant, c'est que en jouant mon B-game je sors gagnant quand meme.

 

Bah oui facile, des que j'ai été positif je me suis arreté, trop mauvais.

 

La nonchalance et le manque de rigueur, se paye cash.

Car à l'heure ou je joue (tard), et la limite ou je joue (20€), je ne fais des matchs que contre des joueurs perdant, et je suis un peu severe avec moi-meme sur ces matchs.

 

Le HUsng, c'est quand meme le top, j'ai du en faire 1 000 ou 1500 et j'aime de plus en plus.

Rdv sur PK2P pour ceux qui veulent aller plus loin.

 

Bises.

 

 

 

Repost 0
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 21:31

Quelques nouvelles de mes trop rares sessions.

 

12 HUSNG 20$

8w/4L soit +72 $

 

J'ai toujours du mal à battre les vrai fish, ceux avec le bocal.

Je sais pourquoi, je n'utilise pas assez, contre eux,  le allin pour value. c'est pas nouveau, j'ai fais le meme constat il y a 3 mois sur ce blog.

 

Enfin dans l'ensemble je garde un jeu solide.Mais malheureusement je n'en ai fais que ....... 69 HU en 1 mois pour un ROI de 16% (qui veux rien dire, je sais)

 

Si je vous dis que en plus je les joue par 2....

 

Depuis un moment, je n'ai envie de jouer que si j'ai plusieurs heures devant moi, et ça n'arrive pas souvent.

 

A suivre.

 

Repost 0
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 23:43

Juste un billet pour remercier Praxeo d'avoir creer

 

cet ebook gratuit sur "Duel au delà du Hasard".

 

 

 

Le Bouquin est très agréable à lire et est bien sur consacré aux Heads up SNG, ma variante favorite.

 

Les quelques analyses techniques, et surtout la stratégie développé sont interessant et ont le mérite de faire réfléchir sur des concepts somme toute assez simple.

 

Autant la stratégie pour battre les pros me parait claire et évidente et est démontré de manière très pédagogique, autant la stratégie pour battre les joueurs Random me pose questions.

 

Voici 2 points sur lesquels je vais réfléchir car je ne suis par forcément d'accord à priori ;

 

Bouton préflop ;

 

Le limp est proscrit sauf à inciter un joueur trop serré à jouer

post-flop ou à limiter sa fréquence de 3-bet. Je pense que c'est trop restrictif, contre un joueur calling station et mauvais celà permet aussi de controler la taille du pot.

 

Grosse blinde préflop ;

 

Si le bouton relance 80% de ses

mains, nous irons voir le flop 60% du temps.

 

 

 A priori ces 60 % me paraissent très élevés OOP, et je suis très étonné que celà soit EV+ sur les HUsng standard contre un joueur correct lambda. (je vais vraiment travailler ce sujet pour moi)

 

J'aimerais avoir vos avis sur ces points, et l'avis de l'auteur bien entendu.

 

Merci encore à l'auteur et à tous ceux qui ont participé à cet ebook.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Nantais - dans Technique
commenter cet article
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 00:22

J'ai souhaité vous faire partager ce documentaire exceptionnel qui n'a rien avoir avec le poker, mais avec le sport extreme.

 

Je ne ferais pas beaucoup d'article hors poker sur ce blog, mais j'avais envie de partager ça avec vous;

Si vous n'avez que 5 min, revenez plus tard.
Il dure 1 heure, et il faut tout regarder.

Ce film m'a bouleversé.
Je ne vous en dis pas plus, Sport TRES extreme et documentaire poignant..

Bon visionnage ;

 http://www.megavideo.com/?v=KU9W5SXD

Evidemment, vos commentaires sont les biens venues.

Repost 0
Published by Nantais - dans Hors poker
commenter cet article
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 05:38

J'ai dis plusieurs fois que je n'aimais pas grinder, ce n'est pas vraiment vrai.

 

J'aime ça, mais celà prend trop de temps.

 

Ce soir j'ai fais une session de 23 HU

8 defaites

15 victoires

+ 117 €

 

Et pourtant j'ai pris des horreurs.

 

Un truc marrant. Comme vous le savez peut etre je joue sur Ipoker, le jours et la nuit avec pokerstars. Plus fishy, mais beaucoup moins de monde.

Donc arriva ce qui devait arriver ; celà fait plusieurs fois que je me retrouve à squatter les HU 20 € avec le meme gars. autant vous le dire, sur ce reseau, on ne peux pas etre 2 à grinder ces HU en meme temps (pas assez de monde)

 

Donc je joue ce grinder sur toutes ses tables, jusqu'a ce qu'il en ai marre.

 

Resultat ; on a convenu que lorsque l'on etait tous les 2 en meme temps sur le reseau, on se fait un match, et il va jouer au dessus. Thank you sir !

 

Il faut dire que la premiere fois que je l'ai joué , il m'a traité de fish (pas d'historique sharskope, du au changement de room), et j'ai pas beaucoup aimé......

 

Quand on tape au portefeuille, on trouve plus facilement un arrangement.

 

Ce genre de session arrive trop peu souvent à mon gout, mais il faut du temps.

 

Dernière remarque ; j'ai joué 2 MTT depuis Dublin, genre je peux regarder la TV, faire 2 HU en + et parler à ma femme en meme temps (Bah oui j'ai fais Dublin quand meme, c'est de la rigolade pour moi).

 

On va etre clair aussi, j'arrete de faire ca. Je suis concentré sur les HU parceque c'est ce que j'aime, mais pas du tout sur le reste.

Donc la prochaine fois que j'ouvre un MTT, je fais que ca.

 

On va reprendre les bonnes habitudes, je fais des HU, je gagne de l'argent, et je m'en sert pour les MTT.

 

Je sais pas, j'ai du croire que j'etais champion du monde et que les tables finales allaient s'enchainer en appuyant sur le bouton Allin.....

 

Un peu d'humilité jeune homme !

Repost 0
Published by Nantais
commenter cet article
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 18:27

Avant de commencer, je tiens évidemment à féliciter Claire (viedefish) pour sa victoire au Ladies Events. J'étais derrière elle quand elle se fait craquer les AS allin préflop à 4 left. Pour être resté dans ton tournoi et avoir gagné après ça, encore un TRES GRAND BRAVO CLAIRE.

Il ne fait aucun doute que tu seras une regular du circuit, car tu travailles dans le bon sens dans tous les domaines.

 

Ma semaine Irelandaise ;

 

MERCREDI

 

J'arrive Mercredi Matin, et dès le taxi, je sais que je vais me sentir bien. J'avais un doute sur ma réservation du soir, Eh bien le chauffeur s'est occupé de tout.

Mon doute etait justifié, IPOKER s'est trompé et je n'avais pas de chambre (comme tout les joueurs IPOKER). Pas de problèmes, je prend une chambre (remboursé plus tard par ma room Chilipoker ).

Visite de Dublin le midi. Une très belle ville, mais ou le coup de la vie est étonnement cher. Sieste, puis rencontre avec d'autre joueurs présents, tous très sympa, et ce sera le cas toute la semaine.

Le soir, discution de politique internationalepoker autour d'une (un peu plus ..) Guiness.

 

JEUDI

 

C'est le jour ou les joueurs tentent le dernier satellite (beaucoup de personnes accompagnant un qualifié online, ce qui est une bonne idée)

Je joue en cash game avec succès (2 caves en 20 min.....).

 

Et surtout, je profite de ces moments pour parler avec le maximum de personnes, je rencontre alors Alex, un jeune grinder de SNG Allemand, très sympa, pour qui, et je ne sais pas pourquoi, j'ai tout de suite beaucoup d'affection.

 

Une aparté à son sujet ; J'ai essayé de le convaincre toute la semaine que arreter ses études pour Grinder etait une très mauvaise idée. Ce gars, meme si il est gagnant au poker, est la caricature du danger que represente notre jeu préféré auprès des plus jeunes. Alex si tu me lis, fais attention à toi.

 

Je rencontre ce même jour, claire puis Stephane comme dis la semaine dernière.

 

VENDREDI

 

C'est le grand jour. J'avoue être impressionné par l'évènement, et la taille de la poker room.

 

Le midi, je décide de faire un grand tour du centre de Dublin en marchant, celà m'a fait un bien fou.

 

Ce day1 aura été un cauchemar pour moi, card dead toute la journée. Pour l'anecdote ma meilleure main pendant les 2 premières heures aura été A9s bien sur, UTG..........

Je profite de mon image de coffre fort ultime pour voler quelques coups et survivre.

Je jouerais 8 heures dans ces conditions, en allant fumer de temps en temps pour ne pas tilter. Je ferais tout de meme une bêtise en 8 h en voulant arracher un coup en bataille de blind.

Vraiment celà parait étonnant mais c'est le seul mauvais souvenir de cette semaine.Il fallait que celà arrive ce jour là, pfffff....

 

J'ai mis 2 ou 3 h ,après, à évacuer cette frustration, à ne parler à personne.

 

Eh puis 2 ou 3 Guiness, des Irlandais tous plus sympa les uns que les autres m'ont ramener à la vie.

J'ai le souvenir d'avoir parlé de politique d'irlande du nord à 5 H du matin avec un gars qui manifestement avait fréquenté l'IRA autrement que devant un poste de télévision (pour les plus jeunes il y a un lien). Un grand moment.

 

SAMEDI

 

Opération GRIND. Je veux absolument faire le side event à 1500 € de dimanche.

Quand je dis grind, c'est du grind..... (les tables sont ouvertes 24/24 h..).

Je vous passe les détails mais je ne gagne pas assez . 1 fois allin sur un flop ou je perd  120 € , aux tables 1/2 ..... ou un gars paye avec flush draw qu'il touche. Ce que tout le monde, ou presque, à table, trouvait normal...

 

Le soir ? Bah Guiness, discution avec Claire ,Stephane,Alex et à peu pret tout le monde. Je profite de ces moments, comme si celà ne se reproduira plus.

 

A ce sujet, je dois dire que je suis au paradis, car autour de moi je n'ai que très peu de très bons joueurs avec qui je peux partager un coup. Sans exagerer, cette semaine j'ai pu parler poker  dans l'ascenseur, au bar (of course), au petit dejeuner, dehors en fumant une cigarette, et meme dans les pissetieres....... Moi j'étais aux anges dans cette situation, car j'étais là pour ça, vivre le poker (à ne pas confondre avec "vivre du poker"). Ce qui exprime le mieux mon ressenti, c'est que nous étions dans le "Dysneyland du joueur de poker".

 

DIMANCHE

 

Je me lève très tard ( réf ; dysneyland)

Je n'ai plus le temps de grinder pour faire le Side Event à 1500 € de l'après midi. Et je suis Up de seulement 500 €.

A ce moment là, je me suis surpris à penser, et calculer que ma bankroll pouvait largement payer la différence. PAuvre C..

 

Sur ce sujet ; cette semaine, nous n'étions pas dans la vie "réelle", j'ai vu des sommes d'argent liquide incroyables valser, nous parlions de bankroll, d'argent gagné et perdu. Vu des joueurs donner des pourboires énormes, ou perdre un coin flip à 4 000 €. J'avoue qu'il faut avoir la tète sur les épaules pour faire la part des choses, tout en maitrisant ce que l'on fait dans cette situation.

 

Donc ; Étant bien entendu un père de famille responsable, et respectant un bankroll management stricte ( excusez moi, je tousse). Je me dis que non, ce n'est pas pour moi ce side event à 1 500 €

 

Et qu'entend je ??????? un SNG 10 joueurs à 180 € avec un ticket à la clé ? ou, quand comment ? Je cours à la poker room, et (sans rire) je pose la main rapidement sur le dernier siège de libre. Ouf, on me l'a fait pas à moi !

 

Je m'assoie pret à en decoudre. Et là, je m'aperçois que à ma droite, c'est un jeune allemand joueur de SNG high stakes avec qui j'ai discuté la veille, pffffff ça commence bien, en meme temps, il est à ma droite, mais ca a moins d'importance que en CG (je pense même que c'est pire, mais je ne développerais pas ici pourquoi)

Il a une très bonne idée (tu m'étonnes.....) chacun met 50 € de plus et le 2 eme prend le tout. Tout le monde est d'accord, et donc il y a 500 € pour le 2 eme. Je pense qu'on ne devais pas etre plus de 3 voir 4 à savoir jouer ce type de Sng turbo. J'ai vu des limp AK et consorts.

Je fini en HU et lorsque je remonte et que nous avons un stack identique avec un autre joueur (bon), il me propose un deal 50/50, soit 1000 € chacun.

Nice, sir, i'm ok !

On appelle le floor, qui nous dit que ce n'est pas possible, que c'est juste un ticket !

 

Mon adversaire me demande si je veux faire le Side Event, je dis oui. Et là, je m'aperçois qu'il y a plein de monde autour qui s'agacent car ils attendent pour en faire un dernier avant le side. Mon adversaire commence a me proposer un deal mais en parlant fort et très vite, je ne comprend pas, je le fais repeter, je ne comprend toujours pas son accent irlandais (mon anglais est mediocre).

Je m'énerve à ne pas comprendre, et je dis non on joue. Bien sur je perd un 60/40 all in preflop, et je pars avec les 500 €.

Je n'ai compris qu'après qu'il voulait partir avec 500 € et que je lui verse les 500 autres. Ce qui me faisait le side à 750 € moins ce que j'avais gagné en cash (env 500 €) je faisais le side pour 250 €, à prendre sur le cash de mon package (pas besoin de toucher à ma bankroll). C'était parfait, je m'en veux, c'était un très bon deal (car SNG turbo et contre un bon joueur).

 

Donc c'est fichu, je ne fais pas le side Event à 1500 € (réf à la gestion de bon père de famille).

 

Le soir ;


Stephane (stephal) me propose d'aller jouer un petit tournoi à 50 € dans un casino (mais en France on appellerais ça plutôt un cercle de jeu). Super, j'emmène avec moi mon petit protégé Allemand Alex. C'était très sympa. Jetons de gambling de bienvenue (on ne peut le changer, on doit le jouer à la roulette ou au Black jack; Je gagne 20 €)

 

A ce sujet ;

C'était amusant de voir à quel point nous etions, avec Stephal et la petite troupe de Bwin, complettement étranger à ce genre de chose (Roulette et black Jack).

Chérie (Je parle à ma femme ! ), si tu me lis, la majorité des joueurs serieux de ce jeu qu'est le poker , ne sont pas des flambeurs de casino.

 

Donc ! nous faisons ce tournoi (me souviens plus du nombre d'entrees, peut être autour de 100). Et incroyable, pour ce prix , il  y a un diner break !!! l'irlande...

 

Apres quelques mains je re-raise avec AK un raiser en early position et ...... je fold sur snap allin. Je n'ai pas pris le temps d'y reflechir, mais en accord avec Stephane, si je ne veux pas aller allin, je dois juste call. Je trouve que cette situation n'est pas aussi simple qu'elle ne parait ( sauf pour les joueurs qui call toujours un allin avec AK, quel que soit les stacks, ce qui n'est pas mon cas).

Je sors dans vers la 50 eme place sans gloire ( me souviens plus comment)

 

Je fais un cash game ou je perds une cave, exactement dans la même situation que la veille.

La Main ;

 

Raise d'un gars (loose) 3 calls dont moi avec AQ. (je ne raise pas car TOUT RAISE dans cette situation est callé. Flop A24 avec 2 carreau. je check Le loosefait un CB à 25€ suivi par les 2 autres. Le Pot fait 140 €, je suis devant, j'en suis certain maintenant (vu l'historique et les bet sizing precedent). Donc je check/raise allinpour 170 €. Le 3 ème caller call avec flush draw.

Je suis une quiche en CG, j'aimerais avoir votre avis sur cette main.

 

Je décide de rentrer, seul, car Alex est encore dans le tournoi, d'autres sont rentré et les derniers jouent encore en CG.

Et là c'est le drame..... L'hotel doit être à 500 m 1 km maximum et j'arrive à me perdre...à 4h du matin. (je precise, je n'avais pas bu, d'ailleurs, il n'y a pas d'alcool dans ces cercles de jeux, et autour des tables de poker en general).

 

Je fini par retrouver mon lit.

 

LUNDI

 

A defaut de side event, je fais le 270 + 30 + 30 € (sorte de bounty pour chaque joueurs). nous sommes 249 joueurs. Structure assez rapide.

Je décide de jouer plutôt aggressif, et surtout pas scared money.

 

Sur ce tournoi, j'ai reussi à me facher contre une personne (en une semaine). Bien sur il était Francais. Depuis une heure, je l'entends parler Francais à sa voisine, en commentant tous les coups, je fais parceque.... c'est mieux comme ça.... critique le croupier, trouve des cartes marquées... sa copine et lui gagne leur vie au poker blablabla et blablabla. Insupportable. Moi je parle anglais pour ne pas avoir à lui parler.

Bref, sur un coup à 4 joueurs je raise et il est allin en dernier de parole. Je suis persuadé d'être sur un 50/50 au pire (en fait c'était un 60/40 pour moi) et je call.Je gagne.

Et là et s'enerve, me traite de fish. Je ne dis rien. Il continue en demandant à un gars qui call mon raise, si il call car il veux jouer contre le fish etc...... S'en est trop, je lui demande "en francais", d'aller prendre une douche froide , et d'arreter de nous casser les c... il sera out 2 mains plus tard ouf..

 

Plus tard je double presque grace a un brelan contre 2 pairs sur le flop.

 

Ce tournoi s'est bien passé, mais je perds un gros coup ou je fold 2 tops paires, ou mon adversaires touche straigh (elle montre ses cartes). Good fold mais qui me fait mal. Puis 2 ou 3 petits pots.

 

Nous sommes 7 à table j'ouvre les 10 avec 13 BB, j'openshove (je pense que tout le monde est d'accord avec ca), et je suis collé par AK. je perd le coin flip.

Je fini 50 eme / 249.

J'ai appris beaucoup de ce tournoi.

 

Guiness, discution, Guiness , discution et au lit.

 

MARDI

 

Apres le petit dej, je discute longuement avec le proprietaire de Poquer777 qui fait quelques tournois, et qui me vente les merites de l'hyper aggréssivité en tournoi après en avoir parlé avec plein de pro et en le faisant lui aussi. J'avoue que c'est tellement loin de mon style de jeu, que je ne peux pas assimiler ce qui a été dit.

Mais celà reste dans un coin de ma tete, comme toutes les discutions de cette semaine au sujet de certaines mains ou de metagame.

 

J'avais l'intention de passer l'apres midi au centre de Dublin, mais même pour un Breton, le temps était vraiment trop rebutant.

J'accompagne donc Alex (allemand, grinder) à l'aéroport car mon hotel pour la derniere nuit est à coté.

Nous refaisons bien évidemment le monde du poker autour de quelques bières en attendant son avion.

 

Le soir venu, je n'avais aucune envie de rester seul, un peu triste, similaire à la sensation que l'on a adolescent apres la colonie de vacances, heureux de rentrer à la maison pour enfin revoir ma femme et mes enfants, mais avec une pincé au coeur.

 

Je décide donc d'aller faire ce petit tournoi au cercle Fitzwilliams que j'avais dejà fait avec Stepahl 2 jours plus tot.

Je m'y suis beaucoup amusé, les gens étaient toujours aussi sympa. A la difference près, que j'ai joué très aggressivement.

Je fini 12eme/72 joueurs.

 

Votre avis sur cette derniere main ;

Nous sommes 12 en courses, 9 payés. Je joue pour aller au bout.

J'ai 14 BB avec 33 au cutoff.

Tout le monde à ma gauche est tight, sauf la BB qui est chipleader ,call light, et est umbluffable, et donkbet beaucoup.

J'ouvre donc 33 et c'est a moi d'ouvrir ou non.

 

Vous faites Quoi ?

 

Donc voilà, c'est fini, je rentre le lendemain très tot en partant directement travailler.

 

Conclusion ;

 

J'ai vecu ma passion pendant une semaine entière à 200 %, j'ai rencontré des Irlandais adorables et acceuillants, j'ai appris de ce  jeu un peu plus et j'ai pu constater que l'état d'esprit de la plupart des joueurs présents était bon.

Je tiens à  remercier ma femme de m'avoir laissé vivre celà alors que c'est aux antipodes des valeurs qu'elle a.

Je remercie également Guy qui se reconnaitra s'il me lit, pour avoir accepté mon depart rapide à un moment innoportun, je n'oublierais pas.

 

Mon bilan financier ? tout cumulé j'ai gagné trés exactement 2 € tout compris. Eh Eh. Et je ne me suis pas privé. C'est parfait.

 

Je pense que seul le poker peut procurer l'opportunité de se frotter à de grands professionnels, de participer à des évenements internationnaux tout en étant un simple amateur passionné.

 

 

Je souhaite terminer ce long  article par une chose qui m'a marqué ;

 

Mon très sympatique compagnon de poker cette semaine, Alex (très jeune), que je salue, m'a montré 15 min avant de prendre son avion, les calculs qu'il avait fait pour pouvoir grinder encore plus et gagner encore plus. (rakeback, bonus etc....)

Ce que j'ai essayé de lui dire toute la semaine, que le poker est un jeu, qui rapporte de l'argent quand on est meilleur que les autres mais qui ne fait bien vivre que peu de monde sur 2 ou 3 ans, qu'il est dans la situation d'un footballeur Africain qui est le meilleur de sa ville et qui viens tenter sa chance en Europe pour, soit être professionnel, soit être clochard,   tout celà  n'a servi à rien......

 

 

PS ; Veuillez m'excuser pour les fautes d'orthographes qui sont toujours très désagréables, mais j'ai ecris cet article d'une seule traite sans correcteur.

Repost 0
Published by Nantais - dans IRISH OPEN 2010
commenter cet article
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 12:44

hdr_top_09.jpg

 

 

 

Avant de commencer, je tiens évidemment à féliciter Claire (viedefish) pour sa victoire au Ladies Events. J'etais derrière elle quand elle se fait craquer les AS allin préflop à 4 left. Pour être resté dans ton tournoi et avoir gagné après ça, encore un TRES GRAND BRAVO CLAIRE.

Il ne fait aucun doute que tu seras une regular du circuit, car tu travailles dans le bon sens dans tous les domaines.

 

Ma semaine Irelandaise ;

 

MERCREDI

 

J'arrive Mercredi Matin, et dès le taxi, je sais que je vais me sentir bien. J'avais un doute sur ma réservation du soir, Eh bien le chauffeur s'est occupé de tout.

Mon doute etait justifié, IPOKER s'est trompé et je n'avais pas de chambre (comme tout les joueurs IPOKER). Pas de problèmes, je prend une chambre (remboursé plus tard par ma room Chilipoker ).

Visite de Dublin le midi. Une très belle ville, mais ou le coup de la vie est étonnement cher. Sieste, puis rencontre avec d'autre joueurs présents, tous très sympa, et ce sera le cas toute la semaine.

Le soir, discution de politique internationale poker autour d'une (un peu plus ..) Guiness.

 

JEUDI

 

C'est le jour ou les joueurs tentent le dernier satellite (beaucoup de personnes accompagnant un qualifié online, ce qui est une bonne idée)

Je joue en cash game avec succès (2 caves en 20 min.....).

 

Et surtout, je profite de ces moments pour parler avec le maximum de personnes, je rencontre alors Alex, un jeune grinder de SNG Allemand, très sympa, pour qui, et je ne sais pas pourquoi, j'ai tout de suite beaucoup d'affection.

 

Une aparté à son sujet ; J'ai essayé de le convaincre toute la semaine que arreter ses études pour Grinder etait une très mauvaise idée. Ce gars, meme si il est gagnant au poker, est la caricature du danger que represente notre jeu préféré auprès des plus jeunes. Alex si tu me lis, fais attention à toi.

 

Je rencontre ce meme jour, claire puis Stephane comme dis la semaine dernière.

 

VENDREDI

 

C'est le grand jour. J'avoue etre impressionné par l'évènement, et la taille de la poker room.

 

Le midi, je decide de faire un grand tour du centre de Dublin en marchant, celà m'a fait un bien fou.

 

Ce day1 aura été un cauchemard pour moi, card dead toute la journée. Pour l'anecdote ma meilleure main pendant les 2 premières heures aura été A9s biensur, UTG..........

Je profite de mon image de coffre fort ultime pour voler quelques coups et survivre.

Je jouerais 8 heures dans ces conditions, en allant fumer de temps en temps pour ne pas tilter. Je ferais tout de meme une betise en 8 h en voulant arracher un coup en bataille de blind.

Vraiment celà parait etonnant mais c'est le seul mauvais souvenir de cette semaine.Il fallait que celà arrive ce jour là, pfffff....

 

J'ai mis 2 ou 3 h ,après, à evacuer cette frustration, à ne parler à personne.

 

Eh puis 2 ou 3 Guiness, des Irlandais tous plus sympa les uns que les autres m'ont ramener à la vie.

J'ai le souvenir d'avoir parlé de politique d'irlande du nord à 5 H du matin avec un gars qui manifestement avait frequenté l'IRA autrement que devant un poste de télévision (pour les plus jeunes il y a un lien). Un grand moment.

 

SAMEDI

 

Operation GRIND. Je veux absolument faire le side event à 1500 € de dimanche.

Quand je dis grind, c'est du grind..... (les tables sont ouvertes 24/24 h..).

Je vous passe les details mais je ne gagne pas assez . 1 fois allin sur un flop ou je perd  120 € , aux tables 1/2 ..... ou un gars paye avec flush draw qu'il touche. Ce que tout le monde, ou presque, à table, trouvait normal...

 

Le soir ? Bah Guiness, discution avec Claire ,Stephane,Alex et à peu pret tout le monde. Je profite de ces moments, comme si celà ne se reproduira plus.

 

A ce sujet, je dois dire que je suis au paradis, car autour de moi je n'ai que très peu de très bons joueurs avec qui je peux partager un coup. Sans exagerer, cette semaine j'ai pu parler poker  dans l'ascenseur, au bar (of course), au petit dejeuner, dehors en fumant une cigarette, et meme dans les pissetieres....... Moi j'étais aux anges dans cette situation, car j'étais là pour ça, vivre le poker (à ne pas confondre avec "vivre du poker"). Ce qui exprime le mieux mon ressenti, c'est que nous étions dans le "Dysneyland du joueur de poker".

 

DIMANCHE

 

Je me lève très tard ( réf ; dysneyland)

Je n'ai plus le temps de grinder pour faire le Side Event à 1500 € de l'après midi. Et je suis Up de seulement 500 €.

A ce moment là, je me suis surpris à penser, et calculer que ma bankroll pouvait largement payer la différence. PAuvre C..

 

Sur ce sujet ; cette semaine, nous n'étions pas dans la vie "réelle", j'ai vu des sommes d'argent liquide incroyables valser, nous parlions de bankroll, d'argent gagné et perdu. Vu des joueurs donner des pourboires énormes, ou perdre un coin flip à 4 000 €. J'avoue qu'il faut avoir la tète sur les épaules pour faire la part des choses, tout en maitrisant ce que l'on fait dans cette situation.

 

Donc ; Étant bien entendu un père de famille responsable, et respectant un bankroll management stricte ( excusez moi, je tousse). Je me dis que non, ce n'est pas pour moi ce side event à 1 500 €

 

Et qu'entend je ??????? un SNG 10 joueurs à 180 € avec un ticket à la clé ? ou, quand comment ? Je cours à la poker room, et (sans rire) je pose la main rapidement sur le dernier siège de libre. Ouf, on me l'a fait pas à moi !

 

Je m'assoie pret à en decoudre. Et là, je m'aperçois que à ma droite, c'est un jeune allemand joueur de SNG high stakes avec qui j'ai discuté la veille, pffffff ça commence bien, en meme temps, il est à ma droite, mais ca a moins d'importance que en CG (je pense même que c'est pire, mais je ne développerais pas ici pourquoi)

Il a une très bonne idée (tu m'étonnes.....) chacun met 50 € de plus et le 2 eme prend le tout. Tout le monde est d'accord, et donc il y a 500 € pour le 2 eme. Je pense qu'on ne devais pas etre plus de 3 voir 4 à savoir jouer ce type de Sng turbo. J'ai vu des limp AK et consorts.

Je fini en HU et lorsque je remonte et que nous avons un stack identique avec un autre joueur (bon), il me propose un deal 50/50, soit 1000 € chacun.

Nice, sir, i'm ok !

On appelle le floor, qui nous dit que ce n'est pas possible, que c'est juste un ticket !

 

Mon adversaire me demande si je veux faire le Side Event, je dis oui. Et là, je m'aperçois qu'il y a plein de monde autour qui s'agacent car ils attendent pour en faire un dernier avant le side. Mon adversaire commence a me proposer un deal mais en parlant fort et très vite, je ne comprend pas, je le fais repeter, je ne comprend toujours pas son accent irlandais (mon anglais est mediocre).

Je m'énerve à ne pas comprendre, et je dis non on joue. Bien sur je perd un 60/40 all in preflop, et je pars avec les 500 €.

Je n'ai compris qu'après qu'il voulait partir avec 500 € et que je lui verse les 500 autres. Ce qui me faisait le side à 750 € moins ce que j'avais gagné en cash (env 500 €) je faisais le side pour 250 €, à prendre sur le cash de mon package (pas besoin de toucher à ma bankroll). C'était parfait, je m'en veux, c'était un très bon deal (car SNG turbo et contre un bon joueur).

 

Donc c'est fichu, je ne fais pas le side Event à 1500 € (réf à la gestion de bon père de famille).

 

Le soir ;


Stephane (stephal) me propose d'aller jouer un petit tournoi à 50 € dans un casino (mais en France on appellerais ça plutôt un cercle de jeu). Super, j'emmène avec moi mon petit protégé Allemand Alex. C'était très sympa. Jetons de gambling de bienvenue (on ne peut le changer, on doit le jouer à la roulette ou au Black jack; Je gagne 20 €)

 

A ce sujet ;

C'était amusant de voir à quel point nous etions, avec Stephal et la petite troupe de Bwin, complettement étranger à ce genre de chose (Roulette et black Jack).

Chérie (Je parle à ma femme ! ), si tu me lis, la majorité des joueurs serieux de ce jeu qu'est le poker , ne sont pas des flambeurs de casino.

 

Donc ! nous faisons ce tournoi (me souviens plus du nombre d'entrees, peut être autour de 100). Et incroyable, pour ce prix , il  y a un diner break !!! l'irlande...

 

Apres quelques mains je re-raise avec AK un raiser en early position et ...... je fold sur snap allin. Je n'ai pas pris le temps d'y reflechir, mais en accord avec Stephane, si je ne veux pas aller allin, je dois juste call. Je trouve que cette situation n'est pas aussi simple qu'elle ne parait ( sauf pour les joueurs qui call toujours un allin avec AK, quel que soit les stacks, ce qui n'est pas mon cas).

Je sors dans vers la 50 eme place sans gloire ( me souviens plus comment)

 

Je fais un cash game ou je perds une cave, exactement dans la même situation que la veille.

La Main ;

 

Raise d'un gars (loose) 3 calls dont moi avec AQ. (je ne raise pas car TOUT RAISE dans cette situation est callé. Flop A24 avec 2 carreau. je check Le loose fait un CB à 25€ suivi par les 2 autres. Le Pot fait 140 €, je suis devant, j'en suis certain maintenant (vu l'historique et les bet sizing precedent). Donc je check/raise allin pour 170 €. Le 3 ème caller call avec flush draw.

Je suis une quiche en CG, j'aimerais avoir votre avis sur cette main.

 

Je décide de rentrer, seul, car Alex est encore dans le tournoi, d'autres sont rentré et les derniers jouent encore en CG.

Et là c'est le drame..... L'hotel doit être à 500 m 1 km maximum et j'arrive à me perdre...à 4h du matin. (je precise, je n'avais pas bu, d'ailleurs, il n'y a pas d'alcool dans ces cercles de jeux, et autour des tables de poker en general).

 

Je fini par retrouver mon lit.

 

LUNDI

 

A defaut de side event, je fais le 270 + 30 + 30 € (sorte de bounty pour chaque joueurs). nous sommes 249 joueurs. Structure assez rapide.

Je décide de jouer plutôt aggressif, et surtout pas scared money.

 

Sur ce tournoi, j'ai reussi à me facher contre une personne (en une semaine). Bien sur il était Francais. Depuis une heure, je l'entends parler Francais à sa voisine, en commentant tous les coups, je fais parceque.... c'est mieux comme ça.... critique le croupier, trouve des cartes marquées... sa copine et lui gagne leur vie au poker blablabla et blablabla. Insupportable. Moi je parle anglais pour ne pas avoir à lui parler.

Bref, sur un coup à 4 joueurs je raise et il est allin en dernier de parole. Je suis persuadé d'être sur un 50/50 au pire (en fait c'était un 60/40 pour moi) et je call.Je gagne.

Et là et s'enerve, me traite de fish. Je ne dis rien. Il continue en demandant à un gars qui call mon raise, si il call car il veux jouer contre le fish etc...... S'en est trop, je lui demande "en francais", d'aller prendre une douche froide , et d'arreter de nous casser les c... il sera out 2 mains plus tard ouf..

 

Plus tard je double presque grace a un brelan contre 2 pairs sur le flop.

 

Ce tournoi s'est bien passé, mais je perds un gros coup ou je fold 2 tops paires, ou mon adversaires touche straigh (elle montre ses cartes). Good fold mais qui me fait mal. Puis 2 ou 3 petits pots.

 

Nous sommes 7 à table j'ouvre les 10 avec 13 BB, j'openshove (je pense que tout le monde est d'accord avec ca), et je suis collé par AK. je perd le coin flip.

Je fini 50 eme / 249.

J'ai appris beaucoup de ce tournoi.

 

Guiness, discution, Guiness , discution et au lit.

 

MARDI

 

Apres le petit dej, je discute longuement avec le proprietaire de Poquer777 qui fait quelques tournois, et qui me vente les merites de l'hyper aggréssivité en tournoi après en avoir parlé avec plein de pro et en le faisant lui aussi. J'avoue que c'est tellement loin de mon style de jeu, que je ne peux pas assimiler ce qui a été dit.

Mais celà reste dans un coin de ma tete, comme toutes les discutions de cette semaine au sujet de certaines mains ou de metagame.

 

J'avais l'intention de passer l'apres midi au centre de Dublin, mais même pour un Breton, le temps était vraiment trop rebutant.

J'accompagne donc Alex (allemand, grinder) à l'aéroport car mon hotel pour la derniere nuit est à coté.

Nous refaisons bien évidemment le monde du poker autour de quelques bières en attendant son avion.

 

Le soir venu, je n'avais aucune envie de rester seul, un peu triste, similaire à la sensation que l'on a adolescent apres la colonie de vacances, heureux de rentrer à la maison pour enfin revoir ma femme et mes enfants, mais avec une pincé au coeur.

 

Je décide donc d'aller faire ce petit tournoi au cercle Fitzwilliams que j'avais dejà fait avec Stepahl 2 jours plus tot.

Je m'y suis beaucoup amusé, les gens étaient toujours aussi sympa. A la difference près, que j'ai joué très aggressivement.

Je fini 12eme/72 joueurs.

 

Votre avis sur cette derniere main ;

Nous sommes 12 en courses, 9 payés. Je joue pour aller au bout.

J'ai 14 BB avec 33 au cutoff.

Tout le monde à ma gauche est tight, sauf la BB qui est chipleader ,call light, et est umbluffable, et donkbet beaucoup.

J'ouvre donc 33 et c'est a moi d'ouvrir ou non.

 

Vous faites Quoi ?

 

Donc voilà, c'est fini, je rentre le lendemain très tot en partant directement travailler.

 

Conclusion ;

 

J'ai vecu ma passion pendant une semaine entière à 200 %, j'ai rencontré des Irlandais adorables et acceuillants, j'ai appris de ce  jeu un peu plus et j'ai pu constater que l'état d'esprit de la plupart des joueurs présents était bon.

Je tiens à  remercier ma femme de m'avoir laissé vivre celà alors que c'est aux antipodes des valeurs qu'elle a.

Je remercie également Guy qui se reconnaitra s'il me lit, pour avoir accepté mon départ rapide à un moment innoportun, je n'oublierais pas.

 

Mon bilan financier ? tout cumulé j'ai gagné trés exactement 2 € tout compris. Eh Eh. Et je ne me suis pas privé. C'est parfait.

 

Je pense que seul le poker peut procurer l'opportunité de se frotter à de grands professionnels, de participer à des évenements internationnaux tout en étant un simple amateur passionné.

 

 

Je souhaite terminer ce long  article par une chose qui m'a marqué ;

 

Mon très sympatique compagnon de poker cette semaine, Alex (très jeune), que je salue, m'a montré 15 min avant de prendre son avion, les calculs qu'il avait fait pour pouvoir grinder encore plus et gagner encore plus. (rakeback, bonus etc....)

Ce que j'ai essayé de lui dire toute la semaine, que le poker est un jeu, qui rapporte de l'argent quand on est meilleur que les autres mais qui ne fait bien vivre que peu de monde sur 2 ou 3 ans, qu'il est dans la situation d'un footballeur Africain qui est le meilleur de sa ville et qui viens tenter sa chance en Europe pour, soit être professionnel, soit être clochard,   tout celà  n'a servi à rien......

 

 

PS ; Veuillez m'excuser pour les fautes d'orthographes qui sont toujours très désagréables, mais j'ai ecris cet article d'une seule traite sans correcteur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Nantais - dans IRISH OPEN 2010
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Nantais
  • Le blog de Nantais
  • : Blog sur le poker
  • Contact

Recevez les articles par mail


Actu 100 Poker

Archives

Actualités des PokerBlogs