Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 12:44

hdr_top_09.jpg

 

 

 

Avant de commencer, je tiens évidemment à féliciter Claire (viedefish) pour sa victoire au Ladies Events. J'etais derrière elle quand elle se fait craquer les AS allin préflop à 4 left. Pour être resté dans ton tournoi et avoir gagné après ça, encore un TRES GRAND BRAVO CLAIRE.

Il ne fait aucun doute que tu seras une regular du circuit, car tu travailles dans le bon sens dans tous les domaines.

 

Ma semaine Irelandaise ;

 

MERCREDI

 

J'arrive Mercredi Matin, et dès le taxi, je sais que je vais me sentir bien. J'avais un doute sur ma réservation du soir, Eh bien le chauffeur s'est occupé de tout.

Mon doute etait justifié, IPOKER s'est trompé et je n'avais pas de chambre (comme tout les joueurs IPOKER). Pas de problèmes, je prend une chambre (remboursé plus tard par ma room Chilipoker ).

Visite de Dublin le midi. Une très belle ville, mais ou le coup de la vie est étonnement cher. Sieste, puis rencontre avec d'autre joueurs présents, tous très sympa, et ce sera le cas toute la semaine.

Le soir, discution de politique internationale poker autour d'une (un peu plus ..) Guiness.

 

JEUDI

 

C'est le jour ou les joueurs tentent le dernier satellite (beaucoup de personnes accompagnant un qualifié online, ce qui est une bonne idée)

Je joue en cash game avec succès (2 caves en 20 min.....).

 

Et surtout, je profite de ces moments pour parler avec le maximum de personnes, je rencontre alors Alex, un jeune grinder de SNG Allemand, très sympa, pour qui, et je ne sais pas pourquoi, j'ai tout de suite beaucoup d'affection.

 

Une aparté à son sujet ; J'ai essayé de le convaincre toute la semaine que arreter ses études pour Grinder etait une très mauvaise idée. Ce gars, meme si il est gagnant au poker, est la caricature du danger que represente notre jeu préféré auprès des plus jeunes. Alex si tu me lis, fais attention à toi.

 

Je rencontre ce meme jour, claire puis Stephane comme dis la semaine dernière.

 

VENDREDI

 

C'est le grand jour. J'avoue etre impressionné par l'évènement, et la taille de la poker room.

 

Le midi, je decide de faire un grand tour du centre de Dublin en marchant, celà m'a fait un bien fou.

 

Ce day1 aura été un cauchemard pour moi, card dead toute la journée. Pour l'anecdote ma meilleure main pendant les 2 premières heures aura été A9s biensur, UTG..........

Je profite de mon image de coffre fort ultime pour voler quelques coups et survivre.

Je jouerais 8 heures dans ces conditions, en allant fumer de temps en temps pour ne pas tilter. Je ferais tout de meme une betise en 8 h en voulant arracher un coup en bataille de blind.

Vraiment celà parait etonnant mais c'est le seul mauvais souvenir de cette semaine.Il fallait que celà arrive ce jour là, pfffff....

 

J'ai mis 2 ou 3 h ,après, à evacuer cette frustration, à ne parler à personne.

 

Eh puis 2 ou 3 Guiness, des Irlandais tous plus sympa les uns que les autres m'ont ramener à la vie.

J'ai le souvenir d'avoir parlé de politique d'irlande du nord à 5 H du matin avec un gars qui manifestement avait frequenté l'IRA autrement que devant un poste de télévision (pour les plus jeunes il y a un lien). Un grand moment.

 

SAMEDI

 

Operation GRIND. Je veux absolument faire le side event à 1500 € de dimanche.

Quand je dis grind, c'est du grind..... (les tables sont ouvertes 24/24 h..).

Je vous passe les details mais je ne gagne pas assez . 1 fois allin sur un flop ou je perd  120 € , aux tables 1/2 ..... ou un gars paye avec flush draw qu'il touche. Ce que tout le monde, ou presque, à table, trouvait normal...

 

Le soir ? Bah Guiness, discution avec Claire ,Stephane,Alex et à peu pret tout le monde. Je profite de ces moments, comme si celà ne se reproduira plus.

 

A ce sujet, je dois dire que je suis au paradis, car autour de moi je n'ai que très peu de très bons joueurs avec qui je peux partager un coup. Sans exagerer, cette semaine j'ai pu parler poker  dans l'ascenseur, au bar (of course), au petit dejeuner, dehors en fumant une cigarette, et meme dans les pissetieres....... Moi j'étais aux anges dans cette situation, car j'étais là pour ça, vivre le poker (à ne pas confondre avec "vivre du poker"). Ce qui exprime le mieux mon ressenti, c'est que nous étions dans le "Dysneyland du joueur de poker".

 

DIMANCHE

 

Je me lève très tard ( réf ; dysneyland)

Je n'ai plus le temps de grinder pour faire le Side Event à 1500 € de l'après midi. Et je suis Up de seulement 500 €.

A ce moment là, je me suis surpris à penser, et calculer que ma bankroll pouvait largement payer la différence. PAuvre C..

 

Sur ce sujet ; cette semaine, nous n'étions pas dans la vie "réelle", j'ai vu des sommes d'argent liquide incroyables valser, nous parlions de bankroll, d'argent gagné et perdu. Vu des joueurs donner des pourboires énormes, ou perdre un coin flip à 4 000 €. J'avoue qu'il faut avoir la tète sur les épaules pour faire la part des choses, tout en maitrisant ce que l'on fait dans cette situation.

 

Donc ; Étant bien entendu un père de famille responsable, et respectant un bankroll management stricte ( excusez moi, je tousse). Je me dis que non, ce n'est pas pour moi ce side event à 1 500 €

 

Et qu'entend je ??????? un SNG 10 joueurs à 180 € avec un ticket à la clé ? ou, quand comment ? Je cours à la poker room, et (sans rire) je pose la main rapidement sur le dernier siège de libre. Ouf, on me l'a fait pas à moi !

 

Je m'assoie pret à en decoudre. Et là, je m'aperçois que à ma droite, c'est un jeune allemand joueur de SNG high stakes avec qui j'ai discuté la veille, pffffff ça commence bien, en meme temps, il est à ma droite, mais ca a moins d'importance que en CG (je pense même que c'est pire, mais je ne développerais pas ici pourquoi)

Il a une très bonne idée (tu m'étonnes.....) chacun met 50 € de plus et le 2 eme prend le tout. Tout le monde est d'accord, et donc il y a 500 € pour le 2 eme. Je pense qu'on ne devais pas etre plus de 3 voir 4 à savoir jouer ce type de Sng turbo. J'ai vu des limp AK et consorts.

Je fini en HU et lorsque je remonte et que nous avons un stack identique avec un autre joueur (bon), il me propose un deal 50/50, soit 1000 € chacun.

Nice, sir, i'm ok !

On appelle le floor, qui nous dit que ce n'est pas possible, que c'est juste un ticket !

 

Mon adversaire me demande si je veux faire le Side Event, je dis oui. Et là, je m'aperçois qu'il y a plein de monde autour qui s'agacent car ils attendent pour en faire un dernier avant le side. Mon adversaire commence a me proposer un deal mais en parlant fort et très vite, je ne comprend pas, je le fais repeter, je ne comprend toujours pas son accent irlandais (mon anglais est mediocre).

Je m'énerve à ne pas comprendre, et je dis non on joue. Bien sur je perd un 60/40 all in preflop, et je pars avec les 500 €.

Je n'ai compris qu'après qu'il voulait partir avec 500 € et que je lui verse les 500 autres. Ce qui me faisait le side à 750 € moins ce que j'avais gagné en cash (env 500 €) je faisais le side pour 250 €, à prendre sur le cash de mon package (pas besoin de toucher à ma bankroll). C'était parfait, je m'en veux, c'était un très bon deal (car SNG turbo et contre un bon joueur).

 

Donc c'est fichu, je ne fais pas le side Event à 1500 € (réf à la gestion de bon père de famille).

 

Le soir ;


Stephane (stephal) me propose d'aller jouer un petit tournoi à 50 € dans un casino (mais en France on appellerais ça plutôt un cercle de jeu). Super, j'emmène avec moi mon petit protégé Allemand Alex. C'était très sympa. Jetons de gambling de bienvenue (on ne peut le changer, on doit le jouer à la roulette ou au Black jack; Je gagne 20 €)

 

A ce sujet ;

C'était amusant de voir à quel point nous etions, avec Stephal et la petite troupe de Bwin, complettement étranger à ce genre de chose (Roulette et black Jack).

Chérie (Je parle à ma femme ! ), si tu me lis, la majorité des joueurs serieux de ce jeu qu'est le poker , ne sont pas des flambeurs de casino.

 

Donc ! nous faisons ce tournoi (me souviens plus du nombre d'entrees, peut être autour de 100). Et incroyable, pour ce prix , il  y a un diner break !!! l'irlande...

 

Apres quelques mains je re-raise avec AK un raiser en early position et ...... je fold sur snap allin. Je n'ai pas pris le temps d'y reflechir, mais en accord avec Stephane, si je ne veux pas aller allin, je dois juste call. Je trouve que cette situation n'est pas aussi simple qu'elle ne parait ( sauf pour les joueurs qui call toujours un allin avec AK, quel que soit les stacks, ce qui n'est pas mon cas).

Je sors dans vers la 50 eme place sans gloire ( me souviens plus comment)

 

Je fais un cash game ou je perds une cave, exactement dans la même situation que la veille.

La Main ;

 

Raise d'un gars (loose) 3 calls dont moi avec AQ. (je ne raise pas car TOUT RAISE dans cette situation est callé. Flop A24 avec 2 carreau. je check Le loose fait un CB à 25€ suivi par les 2 autres. Le Pot fait 140 €, je suis devant, j'en suis certain maintenant (vu l'historique et les bet sizing precedent). Donc je check/raise allin pour 170 €. Le 3 ème caller call avec flush draw.

Je suis une quiche en CG, j'aimerais avoir votre avis sur cette main.

 

Je décide de rentrer, seul, car Alex est encore dans le tournoi, d'autres sont rentré et les derniers jouent encore en CG.

Et là c'est le drame..... L'hotel doit être à 500 m 1 km maximum et j'arrive à me perdre...à 4h du matin. (je precise, je n'avais pas bu, d'ailleurs, il n'y a pas d'alcool dans ces cercles de jeux, et autour des tables de poker en general).

 

Je fini par retrouver mon lit.

 

LUNDI

 

A defaut de side event, je fais le 270 + 30 + 30 € (sorte de bounty pour chaque joueurs). nous sommes 249 joueurs. Structure assez rapide.

Je décide de jouer plutôt aggressif, et surtout pas scared money.

 

Sur ce tournoi, j'ai reussi à me facher contre une personne (en une semaine). Bien sur il était Francais. Depuis une heure, je l'entends parler Francais à sa voisine, en commentant tous les coups, je fais parceque.... c'est mieux comme ça.... critique le croupier, trouve des cartes marquées... sa copine et lui gagne leur vie au poker blablabla et blablabla. Insupportable. Moi je parle anglais pour ne pas avoir à lui parler.

Bref, sur un coup à 4 joueurs je raise et il est allin en dernier de parole. Je suis persuadé d'être sur un 50/50 au pire (en fait c'était un 60/40 pour moi) et je call.Je gagne.

Et là et s'enerve, me traite de fish. Je ne dis rien. Il continue en demandant à un gars qui call mon raise, si il call car il veux jouer contre le fish etc...... S'en est trop, je lui demande "en francais", d'aller prendre une douche froide , et d'arreter de nous casser les c... il sera out 2 mains plus tard ouf..

 

Plus tard je double presque grace a un brelan contre 2 pairs sur le flop.

 

Ce tournoi s'est bien passé, mais je perds un gros coup ou je fold 2 tops paires, ou mon adversaires touche straigh (elle montre ses cartes). Good fold mais qui me fait mal. Puis 2 ou 3 petits pots.

 

Nous sommes 7 à table j'ouvre les 10 avec 13 BB, j'openshove (je pense que tout le monde est d'accord avec ca), et je suis collé par AK. je perd le coin flip.

Je fini 50 eme / 249.

J'ai appris beaucoup de ce tournoi.

 

Guiness, discution, Guiness , discution et au lit.

 

MARDI

 

Apres le petit dej, je discute longuement avec le proprietaire de Poquer777 qui fait quelques tournois, et qui me vente les merites de l'hyper aggréssivité en tournoi après en avoir parlé avec plein de pro et en le faisant lui aussi. J'avoue que c'est tellement loin de mon style de jeu, que je ne peux pas assimiler ce qui a été dit.

Mais celà reste dans un coin de ma tete, comme toutes les discutions de cette semaine au sujet de certaines mains ou de metagame.

 

J'avais l'intention de passer l'apres midi au centre de Dublin, mais même pour un Breton, le temps était vraiment trop rebutant.

J'accompagne donc Alex (allemand, grinder) à l'aéroport car mon hotel pour la derniere nuit est à coté.

Nous refaisons bien évidemment le monde du poker autour de quelques bières en attendant son avion.

 

Le soir venu, je n'avais aucune envie de rester seul, un peu triste, similaire à la sensation que l'on a adolescent apres la colonie de vacances, heureux de rentrer à la maison pour enfin revoir ma femme et mes enfants, mais avec une pincé au coeur.

 

Je décide donc d'aller faire ce petit tournoi au cercle Fitzwilliams que j'avais dejà fait avec Stepahl 2 jours plus tot.

Je m'y suis beaucoup amusé, les gens étaient toujours aussi sympa. A la difference près, que j'ai joué très aggressivement.

Je fini 12eme/72 joueurs.

 

Votre avis sur cette derniere main ;

Nous sommes 12 en courses, 9 payés. Je joue pour aller au bout.

J'ai 14 BB avec 33 au cutoff.

Tout le monde à ma gauche est tight, sauf la BB qui est chipleader ,call light, et est umbluffable, et donkbet beaucoup.

J'ouvre donc 33 et c'est a moi d'ouvrir ou non.

 

Vous faites Quoi ?

 

Donc voilà, c'est fini, je rentre le lendemain très tot en partant directement travailler.

 

Conclusion ;

 

J'ai vecu ma passion pendant une semaine entière à 200 %, j'ai rencontré des Irlandais adorables et acceuillants, j'ai appris de ce  jeu un peu plus et j'ai pu constater que l'état d'esprit de la plupart des joueurs présents était bon.

Je tiens à  remercier ma femme de m'avoir laissé vivre celà alors que c'est aux antipodes des valeurs qu'elle a.

Je remercie également Guy qui se reconnaitra s'il me lit, pour avoir accepté mon départ rapide à un moment innoportun, je n'oublierais pas.

 

Mon bilan financier ? tout cumulé j'ai gagné trés exactement 2 € tout compris. Eh Eh. Et je ne me suis pas privé. C'est parfait.

 

Je pense que seul le poker peut procurer l'opportunité de se frotter à de grands professionnels, de participer à des évenements internationnaux tout en étant un simple amateur passionné.

 

 

Je souhaite terminer ce long  article par une chose qui m'a marqué ;

 

Mon très sympatique compagnon de poker cette semaine, Alex (très jeune), que je salue, m'a montré 15 min avant de prendre son avion, les calculs qu'il avait fait pour pouvoir grinder encore plus et gagner encore plus. (rakeback, bonus etc....)

Ce que j'ai essayé de lui dire toute la semaine, que le poker est un jeu, qui rapporte de l'argent quand on est meilleur que les autres mais qui ne fait bien vivre que peu de monde sur 2 ou 3 ans, qu'il est dans la situation d'un footballeur Africain qui est le meilleur de sa ville et qui viens tenter sa chance en Europe pour, soit être professionnel, soit être clochard,   tout celà  n'a servi à rien......

 

 

PS ; Veuillez m'excuser pour les fautes d'orthographes qui sont toujours très désagréables, mais j'ai ecris cet article d'une seule traite sans correcteur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nantais - dans IRISH OPEN 2010
commenter cet article

commentaires

D8 13/09/2013 09:36


c'est probablement pas le même budget, mais j'irai très probablement début décembre à Prague pour le wpt.


If u wanna come...

D8 12/09/2013 14:47


c'est curieux, je suis moins convaincu par le shove avec 33


j'ai du m'assagir!

Nantais 12/09/2013 22:20


Oui c'est marrant, moi aussi pour ce shove. Et meme en me relisant moi meme, je vois a quel point j'ai pris mon pied, il va etre temps que je refasse ce genre d'open !


D8 12/09/2013 14:46


repris le même plaisir à lire ce post que quand je l'avais lu la première fois il y a 2 ans 1/2


c'est ça qui est bien avec les blogs..!

stefal 11/04/2010 11:15






Plusieurs paramètres.


La patience. Ma moitié m'a vu tellement faire de bulles qu'elles a partagé ma joie lors de mes premières qualifications.
Le partage. Je lui propose systématiquement de m'accompagner tout en précisant bien ma disponibilité sur place qui dépend fortement de la structure du tournoi. Je ne regrette pas qu'elle ne soit
pas venue en Autriche car elle se serait ennuyée comme un rat mort. Par contre, elle est heureuse de venir pour la seconde fois à Marrakech.
La transparence. le poker a une mauvaise image. Il faut être très clair avec la gestion de la BR. Aucun transfert d'argent entre l'argent du poker (le mien) et le budget du ménage. Aucune
concession sur le sujet.
La communication. Bien évidemment, rester bien en contact lorsque l'on est à l'étranger.



Nantais 11/04/2010 12:30



@ Stephal ; Merci, et je suis completement d'accord en ce qui concerne la gestion de Bankroll.



Nantais 11/04/2010 00:41



@ Stephal ; ce fut un plaisir partagé, tu es non seulement sympa , mais interessant. Pourras tu m'expliquer ton move pour faire passer tous ces tournois  aupres de ta bien aimée ? :)



Présentation

  • : Le blog de Nantais
  • Le blog de Nantais
  • : Blog sur le poker
  • Contact

Recevez les articles par mail


Actu 100 Poker

Archives

Actualités des PokerBlogs